Ne pas avoir froid… aux yeux !

Flickr BeesocksAutre pays, autres mœurs! Et c’est aussi valable pour la mode enfantine. À nouveau j’observe la « coolness » au sens propre du terme des petits Anglais qui semblent ne pas aimer les gros pulls, ni les doudounes.
Est-ce pour défier les nuages qui s’arrêtent régulièrement au-dessus de l’île britannique (enfin, avouons-le, la France n’est pas vierge dans la matière non plus !) ou par coquetterie ? La question reste ouverte. En tout cas, il n’est pas rare de voir les enfants courir en plein hiver sur le terrain de jeu en T-shirt –manches longues, je vous rassure- chaussé de leurs wellis colorés. Les wellis, c’est l’abréviation pour Wellington Boots donc des bottes –dont les Anglais sont des grands amateurs et pas uniquement les enfants ! Et pour l’anecdote, en voulant acheter des chaussures pour notre aînée en septembre dernier, la première chose qu’on nous propose ce sont les fameuses wellis et je ne pense pas que ce soit un malentendu à cause de mon accent quand je parle anglais…

Mais revenons à notre mode vestimentaire enfantine dont le mot d’ordre est « légèreté » et qui du reste semble aussi toucher les jeunes femmes qui dès qu’un rayon de soleil parait sortent en robe d’été. Il n’y a que les mères qui sont chaudement habillés tout en cavalant après leur progéniture pour tenter de les persuader d’ajouter une couche, souvent en vain. Caroline, maman de la petite Matilda me confie qu’elle a hâte de voir sa fille entrer en école primaire (habituellement entre 4 et 5 ans) pour éviter les crises matinales concernant l’habillement. « Ainsi plus question de mettre des robes d’été en plein hiver avec de gros collants, il y a la tenue de l’école un point c’est tout ! » Je n’avais jamais envisagé le débat autour de l’uniforme sous cet angle. Mais lorsque je vois les robes ou jupes des tenues scolaires, ma french attitude se glace. Car la soi-disant « longueur britannique », qui couvre tout juste le genou semble dépassée. Au risque d’être ringarde à vos yeux, mais plus court que mini pour les jupes, ça me choque. Alors si vous voyez un jour pluvieux d’avril une fillette avec une longue robe estivale … c’est la nôtre ! Elle s’acclimate bien, il y a juste sa maman qui faute de pouvoir rallonger ses robes achète une voire deux tailles au-dessus.

Photo : Flickr Beesocks (merci!)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s