L’été pour les familles bilingues : vacances ou visites familiales ?

(English version here, please)

Gregre vacances 1bisAprès des mois intenses à l’école pour les petits et au boulot pour les grands, est arrivé le temps du repos et de la détente ! Les Allemands parlent de « Tapetenwechsel » (littéralement « changement de tapisserie ») et en effet il est crucial de recharger les batteries en famille.
En ces mois estivaux, je vous propose de découvrir quelques extraits d’interview de mon projet de livre « Familles bilingues : la parentalité entre les cultures ». La question ? Comment gèrent-elles le défi entre vacances en « petit comité » au sein de leur cellule familiale et les attentes de la famille élargie ?

Bonne lecture de ces trois réponses recueillies au fil de mes interviews (pour en savoir plus, lisez ici)

Melanie (36) et Nathan (37) ont deux enfants de moins de 6 ans qui parlent les langues de leurs parents, allemand et hébreu.

Melanie Au début nous avions établi la règle qu’on partirait au moins une fois par an dans chaque pays. Mais finalement, pour être plus réaliste on en faisait plutôt deux voyages par an. (Nathan acquiesce) Et aujourd’hui on en est arrivé à un point où l’on insiste sur nos vacances à quatre, car rendre visite à la famille, ce n’est pas toujours de tout repos.

Nathan Et cette année nous partons pour Israël, mais nous louons dans une autre ville que celle où habite ma famille. C’est près de la plage, dans un lieu idéal pour passer des vacances. De là nous pourrons rendre visite à ma famille, mais ce sera différent. Nous serons indépendants tout étant immergé avec les enfants dans un environnement hébreu.

Zhang et Juan sont originaires de Chine et Espagne. Ils ont un petit enfant de 2 ans.

Juan Habituellement nous allons trois fois par an en Espagne, y aller est plus simple en fait. On part une fois par an en direction de la Chine.

Zhang Mais cela a changé depuis qu’est né notre bébé. Nous tentons d’organiser plus de rencontres avec mes parents. On les a par exemple invité en Angleterre pour qu’ils puissent voir le bébé. Se voir en tant que famille élargie est devenu plus important maintenant que nous avons un enfant.

Émilie (45) et Adrian (47) sont les parents de trois enfants entre 9 et 16 ans. Elle est Suisse et lui est Anglais.

Adrian Le revers de la médaille quand vous êtes une famille bilingue, et particulièrement quand vous vivez dans le pays de l’un des parents, est qu’il y a une forte tendance pour aller dans l’autre pays.

Émilie Après avoir vécu dans quelques pays, nous avons finalement mis le cap sur l’Angleterre. Et je dois avouer que dès que nous sommes en vacances je dois quitter l’île. J’adore aller en Suisse ou en France avec les enfants, pour qu’ils puissent entendre et converser dans la langue que je leur parle : le Français !

Adrian Mais tu ne partirais jamais en vacances en Angleterre, hein?

Émilie C’est exact et j’y ai repensé l’autre fois en me disant que c’était bête puisque les enfants ne connaissent pas bien l’Angleterre… Quand nous partons en vacances, c’est sur le continent. Et lorsqu’on voyage en famille, j’aime partager avec toi aussi les lieux où j’ai passé mon enfance. Je passe la plupart de mon temps en Angleterre, alors j’aime que d’aller en Suisse ce soit comme un échange.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s