How do you say “hello”?

Gregre bisousAre you familiar with that particular kind of hesitation when you meet someone and there is this first embarrassing contact: a kiss, a hug or a handshake? Whether it is at school, or whilst shopping or even when you have people for dinner, these first minutes are a little dance between a step forward to embrace them, a step backwards; maybe they prefer a handshake, but firm or gentle? Or finally is a “hi” is sufficient? Even if I like joking about this topic, I have to admit that I am lost between cultures. And I am only moving between three of them (French, German and British). What about you? What are you used to? What do you do when you live in another country?
Talking to bicultural couples (read more about my project here) I remember a Thai-British couple who describes how different the codes are in Thailand. Continue Reading

Une jour-nez rouge

imagesSi vous pensez que je vois (encore) rouge, vous n’y êtes pas du tout.
Je voudrais vous parler de la journée du nez rouge! Allons un peu de sérieux, allez-vous me dire et je suis tout à fait d’accord avec vous. On ne rigole pas du tout. La journée du pullover de Noël (12 décembre), celle du chapeau (27 mars) , celle du “mauvais” pantalon (26 juin) ou encore celle du jean (18 septembre), il y en a pour tous les goûts! Et détrompez-vous, derrière les titres hilarants, se cachent des levées de fonds pour la recherche médicale ou des causes solidaires. C’est la manière british de s’engager et de le montrer à tous. Continue Reading

Polite in the mud ?

footprint-254795_640 Une des premières notions qui nous vient à l’esprit lorsqu’on évoque nos voisins britanniques c’est leur sacro-sainte politesse. On peut râler sur l’éducation libérale des petites têtes blondes d’outre-manche mais une chose est enseignée avec ardeur et ce dès leur plus jeune âge, dire yes, please et no, thank you. Ils ne vous diront probablement ni bonjour ou au revoir, mais merci c’est sacré. Tout comme pardon, à tire larigot, mais ça, c’est un autre sujet.

Qu’elle ne fut pas alors ma surprise, le week-end dernier pendant une excursion en famille lorsque nous nous trouvâmes pris au piège par de la boue vaseuse ayant par moment des aspects de sables mouvants. Le ciel d’un bleu éblouissant nous avait tiré du notre canapé pour nous offrir un air doux et à la fois revigorant. Mais catastrophe, au retour, les jeunes et téméraires parents que nous sommes s’aventurent sur un nouveau sentier.reflection-357065_640-1 Continue Reading

Sandwich à la Rosbif

« On aime beaucoup cuisiner, mais parfois le temps nous manque de nous mettre derrière le fourneau, alors on fait un repas anglais… sandwich et chips ! » me confie un des couples interviewés pour le livre sur les familles multiculturelles (découvrez bientôt plus sur les pages d’OxFrogNews).
Ah, le bon cliché allez-vous me dire ! Mais figurez-vous que c’est aussi valable pour nos amis Anglais. Lorsque je me présente  au cours d’un meeting pro, un coach me lance : « Pourquoi avoir nommé votre blog OxFrogNews ? » Je récite le sempiternel petit discours sur les « frogs et les rosbifs » et sa réaction étonnée : « Je me suis toujours posé la question pourquoi manger des grenouilles si elles ont le même goût que le poulet ? Ahh et puisque je vous tiens, Madame, pourquoi quand je commande un Beefsteak au restaurant en France, et que j’insiste sur le medium – c’est encore rouge à l’intérieur ? » On comprend maintenant pourquoi les Français appellent les Anglais les Rosbifs (roasted beef) !

Et pour boucler la boucle : vous connaissez l’origine du fameux en-cas appelé Sandwich? Continue Reading

Ne pas avoir froid… aux yeux !

Flickr BeesocksAutre pays, autres mœurs! Et c’est aussi valable pour la mode enfantine. À nouveau j’observe la « coolness » au sens propre du terme des petits Anglais qui semblent ne pas aimer les gros pulls, ni les doudounes.
Est-ce pour défier les nuages qui s’arrêtent régulièrement au-dessus de l’île britannique (enfin, avouons-le, la France n’est pas vierge dans la matière non plus !) ou par coquetterie ? La question reste ouverte. Continue Reading

Vous roulez de quel côté, vous ?

Quand nos loupiots font leurs premiers pas, on est aux anges.
Et même s’ils ne courent pas tout de suite, arrive vite le moment de traverser la route. « Alors on regarde à gauche… ehhh non à droite, avant de traverser ! » C’est fou comme c’est ancré dans notre subconscient de regarder d’abord à gauche et de déclencher ainsi des grincements de freins et le courroux (« Ah ! c’est continentaux, alors ! ») des conducteurs ou cyclistes anglais.
Notre aînée qui crapahute entre l’île et le continent, en perd un peu son latin : « Dis maman, pourquoi, ici avant de traverser il faut regarder d’abord à droite et ensuite à gauche ? » Mystère et boule de gomme ! Continue Reading